8 conseils pour gérer le deuil après le décès d’un proche

Le décès d’un proche s’avère affligeant et très éprouvant. C’est un événement malheureux qui plonge dans le désarroi et une tristesse parfois inconsolable. Les jours d’après, il est difficile de reprendre goût aux tâches du quotidien et de retrouver l’équilibre. Pour ne pas vous laisser abattre infiniment par ce deuil, vous devez suivre certaines étapes sans non plus vous mettre la pression. 

C’est tout à fait normal de pleurer la mort d’un proche. Toutefois, il faudra vite s’en remettre afin de reprendre goût à la vie. Dans cet article, nous vous donnons quelques astuces pour mieux gérer le deuil après le décès d’un proche. 

1. Organiser les cérémonies funèbres 

8 conseils pour gérer le deuil après le décès d'un proche.

La première étape pour se remettre d’un deuil, c’est de bien enterrer votre proche. Vous devez vous assurer qu’il ou elle bénéficie d’une bonne sépulture. Pour ce faire, vous pouvez contacter les pompes funèbres qui se chargeront d’organiser les funérailles de votre proche décédé. Pour vite en trouver, veuillez consulter cette page https://georgesetfils.be/.

L’avantage de confier les funérailles à une organisation du genre réside dans le fait que tous les détails sont pris en compte. Sur comparatif en ligne ou par consultation directe sur ce site https://funekerf.be/, vous pouvez entrer en contact avec des pompes funèbres pour vous décharger de toute organisation. 

2. Assister aux obsèques 

Contrairement à ce que plusieurs personnes pensent, assister aux obsèques d’un proche que vous aimez ramène à l’évidence qu’il est vraiment décédé. Plusieurs personnes tentent de manquer les obsèques pour ne pas croire à cette perte. Cela ne vous aide pas à oublier le deuil. Participer aux obsèques permet donc de pleurer le proche perdu et de mieux gérer votre deuil après. 

3. Accueillir les émotions

 

 

8 conseils pour gérer le deuil après le décès d'un proche -Accueille des emotions.

La gestion du deuil ne signifie pas qu’il faut réprimander les émotions. La perte d’un être cher reste cruel et dévastateur. Pour vous en remettre, veuillez accueillir vos émotions sans aucun filtre. C’est une manière déjà de faire votre deuil et de pleurer votre proche. Couler des larmes peut vous libérer de l’emprise de la douleur. Autrement, si vous réprimandez les émotions, vous pourrez vous retrouver après dans une tristesse plus grande. 

4. Écrire un souvenir 

Certaines personnes tentent de tuer le deuil en tenant un petit journal des beaux souvenirs vécus avec le proche. Se souvenir ne fait pas nécessairement renaître la tristesse. Au contraire, c’est une manière de purger les larmes et de se rappeler uniquement les meilleurs souvenirs. Vous pouvez facilement passer à autre chose et ne pas vous morfondre incessamment. 

5. Exprimer vos douleurs 

Outre l’écriture, les discussions peuvent vous aider. Parler de ce qui vous chagrine constitue une étape importante dans la gestion du deuil. Vous pouvez donc parler de tout ce que vous ressentez à quelqu’un que vous appréciez ou aimez. Le psychologue peut également jouer ce rôle d’écoute. Si la personne que vous aimez se trouve à distance, un appel téléphonique ou des discussions via les réseaux peuvent vous aider à sortir de cet écrin de douleurs. 

6. Exprimer vos besoins 

Tout le monde a souvent peur de demander à la personne endeuillée ses souhaits. L’on pense à tort peut-être que cette dernière n’éprouverait que le besoin de voir son proche revenir à la vie. Cela n’est pas toujours vrai. Même si l’on donnerait tout pour revoir le proche décédé, d’autres besoins naissent dans la vie de la personne endeuillée. 

À lire: 3 bonnes raisons de devenir multi-franchisé

Par exemple, c’est plus l’amour que la personne décédée vous témoigne qui vous manquerait. C’est plus sa présence et son attention à votre égard qui manqueraient. Même si tout cela ne peut se remplacer du jour au lendemain, vous pouvez tout de même les exprimer comme besoins afin que vos proches puissent vous soutenir d’une manière ou d’une autre. Cela vous aide à gérer votre deuil et vite passer à autre chose. 

7. Ne pas culpabiliser 

Bien souvent, plusieurs personnes s’accusent de la mort de leur proche. Ce sentiment de culpabilité survient dans le cas où c’est un proche qui vit sous le même toit que soi. L’on se reproche souvent de n’en avoir pas pris suffisamment soin ou de l’avoir délaissé à un moment donné. Cependant, vous n’en êtes pour rien. La mort ne prévient pas et c’est l’une des réalités irréfutables de la vie. 

Pour mieux gérer votre deuil, vous ne devez pas culpabiliser et si cela arrive quand même, n’hésitez pas à en parler autour de vous. Cela vous aidera à situer les responsabilités. 

8. Prendre soin des autres 

Une dernière étape pour gérer votre deuil, c’est de prendre soin de vous et surtout des autres. Vous pouvez combler le vide en vous rapprochant des autres proches et leur témoigner un grand amour de leur vivant. Cela vous aide d’ailleurs à ne plus culpabiliser et de trouver en eux une nouvelle opportunité pour corriger ce que vous vous reprochiez.

vous pouvez aussi aimer

Quels sont les secteur qui profites au coronavirus

Quels sont les secteurs qui profitent du caronavirus?

les meilleurs box android pour l'iptv

Les meilleurs box android iptv

Lilium: le taxi aérien à 5 places

Lilium: le 1er service « taxi aérien » disponible d’ici 2025