Factures impayées : quelles solutions pour soulager les PME ?

De nombreuses entreprises, en l’occurrence les PME connaissent des difficultés de trésorerie en raison des factures impayées. En effet, la plupart des PME ont du mal à recouvrer leur créance face aux comportements des débiteurs insolvables. Ce qui met pourrait occasionner la fermeture des entreprises. Même s’il est souvent compliqué de faire respecter leurs engagements, il existe cependant certaines solutions qui peuvent aider les PME à mieux gérer les factures impayées.

Factures impayées - quelles solutions pour soulager les PME

Recouvrer les créances à l’amiable

La procédure de recouvrement à l’amiable est la première étape à suivre lorsque vous avez des factures impayées. Cette étape revient à rappeler au client débiteur le paiement de la somme due. Très souvent, elle se fait soit par contact téléphonique, l’envoi d’e-mail ou des courriers. Pour un meilleur suivi, il vous faudra successivement faire la relance avant l’échéance, rappeler l’échéance, envoyer un avis d’impayé et faire une dernière relance avant la phase de mise en demeure.

Cette dernière phase est la dernière étape de la procédure de recouvrement à l’amiable. Par cet acte, vous notifiez au débiteur un délai à la fin de laquelle une action en justice sera intentée. Il ne saurait avoir de recouvrement à l’amiable sans la phase de la mise en demeure. C’est ce qui vous fera faire valoir vos intérêts de retard.

A lire: Emballage carton et aliment : un duo gagnant

Lorsque vous mettez en œuvre les différentes solutions face aux factures impayées, vous pouvez faire recours à l’affacturage. Il s’agit d’un système qui vous préserve des factures impayées. Grâce à ce système, le factor c’est-à-dire la société prend en charge toute la procédure de recouvrement des créances qui lui sont affectées et toutes les actions de suivi des créances et de relance. Il existe de nombreuses sociétés d’affacturage comme Bibby Factor, qui conseille, finance et accompagne les TPE/PME dans les situations de trésorerie difficile.

Le recouvrement judiciaire des créances

En cas d’échec de la procédure de recouvrement à l’amiable, vous avez le choix entre plusieurs autres solutions en fonction du montant de la dette, de la situation juridique et financière du client débiteur et des probables contestations émises par le débiteur.

Entre autres, vous pouvez faire :

  • Une requête en injonction de payer ;
  • Un référé provision ;
  • Une assignation de paiement.

En optant pour un contrat d’affacturage, la société factor s’occupe de toute la démarche, ce qui vous permet d’éviter une procédure judiciaire.

vous pouvez aussi aimer