Le méthylbenzène, un hydrocarbure aromatique courant dans le milieu industriel

Couramment utilisé comme solvant ou réactif, le phénylméthane (autre nom français du toluène) dissout huile, graisse ou résine. Faisant partie de la famille chimique des hydrocarbures aromatiques, il est produit par reformulation catalytique des naphtas.

Obtenu simultanément avec des xylènes, du benzène et d’autres hydrocarbures aromatiques (possédant 9 carbones), la séparation se fera par fractionnement.

Le méthylbenzène, un hydrocarbure aromatique courant dans le milieu industriel

Caractéristiques physiques et chimiques

De formule chimique C7H8, à température ambiante, le toluene est un liquide incolore, d’odeur aromatique (rappelant celle du dissolvant pour peinture). Il est insoluble dans l’eau mais miscible à de nombreux solvants organiques tels que l’acétone, le chloroforme et est soluble dans l’acide acétique glacial.

C’est un excellent solvant pour un grand nombre de substances de synthèse ou naturelle (huiles, graisses, résines).

Lorsqu’il est dans des conditions d’utilisation normales, le toluene est un produit stable. Il régit avec divers composés organiques, et ces réactions sont variantes selon le produit :

  • risque d’explosion ou d’incendie avec oxydants forts ;
  • n’est pas corrosif sur les métaux usuels ;
  • dégrade les matières plastiques comme le caoutchouc, le polyéthylène mais épargne les polymères fluorés.

Il se stocke dans des récipients métalliques ou des verres pour les petites quantités en attendant d’être utilisé. Afin d’assurer la sécurité dans le cadre de son utilisation, il convient de respecter les consignes de sécurité tant au niveau du stockage que pour les recommandations de manipulation. Voir ici pour en savoir plus !

Utilisation du toluène

Le toluene est utilisé pour de nombreux usages :

  • comme intermédiaire de synthèse pour la fabrication de certains produits : benzène et xylènes, chlorure de benzyle, etc.
  • lorsqu’il n’est pas isolé, il est utilisé comme additif pour améliorer l’indice d’octane des carburants. On le retrouve donc dans certains produits pétroliers ;
  • comme solvant d’extraction dans les cosmétiques (le parfum) ;
  • pour la fabrication de peintures, vernis, encres d’imprimerie, etc. ;
  • au tannage du cuir ;
  • etc.

À lire: Top 3 des destinations de vacances les plus sûres en Europe

Toxicité pour l’homme

Une exposition prolongée au toluène peut provoquer des troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhées), une pneumopathie en cas d’ingestion par inhalation ou encore une dépression du système nerveux central.

Pour des expositions allant de 100 ppm à 10 000 ppm (pour une exposition accidentelle), les effets sont variables et nombreux, allant de l’insomnie à l’euphorie et pouvant aller jusqu’au coma.

Toutefois, il va s’en dire que plus le sujet s’expose et plus la concentration est élevée, plus importantes seront les conséquences.

Il a par ailleurs été constaté qu’une exposition de 6 à 7 heures à des concentrations allant jusqu’à 400ppm pouvait provoquer une irritation oculaire avec une hypersécrétion lacrymale.

Mais en cas de projecture de toluène liquide dans les yeux, en agissant rapidement (dans les 48h), les dégâts peuvent être réversibles.

En ce qui concerne la toxicité par les voies respiratoires, elle est à terme modérée. Toutefois, le syndrome psycho organique est l’effet toxique majeur du toluene. Dans certains cas, les troubles constatés sont irréversibles.

Parmi les troubles recensés, il a été noté :

  • problème de mémoire et de concentration ;
  • trouble de la personnalité ;
  • insomnie ;
  • etc.

Quelques recommandations de manipulation

Il est recommandé de stocker le toluène dans un endroit frais et ventilé mais également à l’abri de source de chaleur et de produits oxydants. Pour garantir la sécurité des employés, il est préférable de ne travailler au quotidien qu’avec les quantités nécessaires.

L’inhalation du produit est évidemment à proscrire. Toutefois, en cas d’exposition aigu, contactez le centre antipoison de votre région et retirer les vêtements souillés (s’il y a eu un contact avec la peau).

Enfin en cas d’ingestion, il faudra évidemment se rendre auprès d’un établissement de santé et donner du charbon médical activé si la personne est consciente.

vous pouvez aussi aimer