Les meilleures méthodes pour l’insonorisation de bâtiments.

Avec tous les appareils technologiques et le développement des industries, les bruits et les nuisances sonores sont de plus en plus assourdissants, notamment si vous vivez ou travaillez dans un quartier très animé. Or, ces perturbations occasionnent une véritable gêne dans la vie quotidienne. Elles peuvent même être sources de nombreuses maladies, bien que l’on n’y pense pas forcément. Comment faire alors pour améliorer les performances acoustiques d’un bâtiment ?

Les meilleures méthodes pour l’insonorisation de bâtiments

L’isolation phonique par un acousticien

Cette technique consiste à réduire la propagation des sons à l’intérieur d’un bâtiment. Pour lutter contre le bruit, on pose des isolants phoniques au niveau des sources potentielles de celui-ci, à savoir les murs, le sol, les portes et fenêtres, le plafond… Pour rendre l’affaiblissement acoustique possible, l’intervention d’un acousticien est requise. C’est un expert en isolation acoustique.

Son rôle consistera à faire un diagnostic pour déterminer l’origine des bruits et des nuisances ainsi que les solutions les plus adaptées pour les maîtriser. Il s’assurera également que les travaux d’isolation à entreprendre sont conformes à la réglementation acoustique.

Insonorisation bâtiment : les techniques pour isoler les murs

Des procédés spécifiques permettent d’isoler les murs efficacement. En effet, ce sont des voies importantes de diffusion des sons. Tout d’abord, il est possible de faire un doublage sur ossature métallique. Bien que son principal objectif soit de renforcer l’isolation thermique des bâtiments, cette solution permet aussi, dans une certaine mesure, de limiter la diffusion des bruits aériens. Il s’agit de faire installer une ossature en métal contre les murs avec un certain espace entre les deux pour pouvoir y insérer un isolant. La cloison ainsi obtenue permettra de lutter efficacement contre les bruits.

Par ailleurs, il est possible de se servir d’une peinture antibruit, qui est une peinture spéciale composée de microbilles de verre qui empêchent la propagation des sons. Vous disposez d’une sous-couche et d’une couche de finition antibruits. La peinture phonique peut aussi bien être utilisée sur le plafond pour limiter les bruits d’impacts, que sur les murs pour atténuer les bruits du voisinage. De plus, c’est une solution discrète puisqu’elle ressemble à une peinture quelconque après application. Vous pouvez voir ces travaux d’isolation pour plus d’infos.

L’isolation des plafonds avec la toile tendue

C’est une méthode très efficace pour améliorer le confort sonore dans une pièce. La toile tendue est confectionnée sur-mesure et prend la forme d’un caisson qu’on installe en hauteur. Pour la mettre en place, il faut certaines connaissances techniques qui relèvent de l’expertise de professionnels. Elle présente de nombreux atouts comme l’optimisation des performances thermiques grâce à la réduction des déperditions de chaleur. Facile à réaliser, elle est aussi lavable et s’entretient aisément. En outre, elle joue un rôle esthétique puisqu’elle permet de camoufler les imperfections du plafond.

L’installation de fenêtres adéquates

Les fenêtres constituent une source de bruits importants, même lorsqu’elles sont fermées. Aussi, il est important de choisir des fenêtres avec une certaine étanchéité pour réduire les bruits extérieurs. Le recours au double vitrage est une bonne solution. De même, il faut renforcer les joints pour éviter les fuites d’air. Les fenêtres isolantes ont pour avantage de renforcer en même temps l’isolation thermique et phonique.

Les techniques pour isoler le sol

Tout comme les murs et le plafond, il est possible de faire une insonorisation d’un bâtiment par le sol. Vous pouvez par exemple choisir un revêtement de sol avec un matériau isolant caractéristique. Il est également possible de faire installer une chape flottante. Si vous ne souhaitez pas réaliser des travaux importants, pensez à l’installation de tapis épais qui permettent de réduire significativement les bruits d’impacts, notamment si vous vivez à un étage supérieur. Dans tous les cas, demandez conseil à un spécialiste pour réussir votre projet d’insonorisation.

vous pouvez aussi aimer