Serveur physique ou serveur virtuel : quelle solution convient le mieux à votre entreprise ?

A l’ère du tout numérique, il est inconcevable pour vous d’opérer en tant qu’entreprise sans avoir recours à des infrastructures TI. Concrètement, vous avez besoin au moins d’un serveur à la fois fiable et sécurisé qui correspond à vos exigences. En effet, ce matériel informatique d’une importance vitale garantit le bon déroulement de vos diverses activités au quotidien. Vous avez le choix entre un serveur physique et un serveur virtuel.

Comment choisir un costume de mariage-

Les atouts d’un serveur physique

Un serveur physique, aussi appelé serveur dédié, ressemble à un ordinateur classique. Installé dans le centre de données de l’hébergeur, seuls les membres de votre entreprise y ont accès. Vous êtes libre de choisir le matériel informatique et le système d’exploitation. De plus, vous pouvez exploiter 100 % de sa capacité et de sa puissance. Les HP servers sont réputés pour leur qualité et leur fiabilité. Ils sauront répondre à vos besoins en termes de spécifications techniques.

Le serveur physique est parfait pour gérer un trafic important. Ainsi, vous ne subissez à aucun moment de ralentissement de traitement pendant les heures de pointe, un atout non négligeable. De même, vous ne souffrez plus d’interruptions extérieures. Les communications internes, les mises à jour et autres sont donc beaucoup plus rapides. En effet, il vous est possible de définir les tâches auxquelles les ressources doivent être affectées en priorité.

Les avantages d’un serveur virtuel

Contrairement à un serveur dédié, un serveur virtuel partage entre deux ou plusieurs utilisateurs les ressources d’un serveur physique en recourant à la virtualisation. En d’autres termes, il est possible d’installer plus d’un serveur virtuel dans un seul serveur physique. Chaque serveur virtuel peut avoir sa propre configuration matérielle : processeur, RAM, espace de stockage, etc. Ce type d’hébergement a l’avantage d’être facile et rapide à mettre en œuvre.

À lire: Qu’est-ce-que le microshading ?

En faisant le choix de cette infrastructure TI, vous n’avez plus à vous occuper de l’installation de votre serveur et de la maintenance informatique. Il en est de même pour les mises à jour et les correctifs. Or, vous avez toute la liberté d’installer les différents logiciels et applications métier dont vous avez besoin pour la bonne marche de votre activité. Particulièrement adapté à la sauvegarde de données en ligne, il est abordable, mais sécurisé.

Le choix adéquat suivant l’utilisation

Choisir entre un serveur physique et un serveur virtuel revêt une importance stratégique pour votre entreprise. Cependant, la solution adaptée à une organisation ne convient pas forcément à une autre. Plusieurs facteurs sont à prendre en considération. Ainsi, la principale question à laquelle vous devez répondre est l’utilisation de la plateforme. Par exemple, un serveur dédié est l’idéal pour des besoins consistants avec des charges de ressources prévisibles.

En revanche, votre choix s’orientera vers un serveur virtuel si la flexibilité et l’évolutivité constituent votre priorité. Cela est d’autant plus vrai si vous devez gérer de nombreux utilisateurs et/ou services qui réclament de fréquents changements. Il faut aussi tenir compte des coûts potentiels. Un serveur physique n’est pas rentable s’il n’est pas utilisé à 100 % de ses capacités. En revanche, un serveur virtuel est plus onéreux à mettre en place.

vous pouvez aussi aimer

Quels sont les secteur qui profites au coronavirus

Quels sont les secteurs qui profitent du caronavirus?

les meilleurs box android pour l'iptv

Les meilleurs box android iptv

Lilium: le taxi aérien à 5 places

Lilium: le 1er service « taxi aérien » disponible d’ici 2025